L’acné est une maladie chronique qui touche le follicule pilo-sébacé (cavité d’origine du poil). Elle est due à un excès de sébum qui couplé à des pores bouchés entrainent une inflammation qui est aussi lié à la présence de bactéries.

L’acné touche entre 80 et 90 % des adolescents et de 10 à 20% des adultes soit l’équivalent de 15 millions de personnes en France !

Différents types d’acné existent avec des formes plus ou moins sévères et correspondant à des traitements spécifiques.

La forme la moins sévère est l’acné rétentionnelle. Elle est caractérisée par une peau grasse visible sur la zone T (front et nez) , des pores dilatés, la présence de points noirs et de quelques points blancs (appelés microkystes ou comédons fermés ).

La deuxième forme est l’acné inflammatoire. Elle est définie par la présence d’une inflammation au niveau des points noirs et blancs.

La bactérie responsable de cette inflammation est Cutibacterium acnes, qui est présente en proportion trop importante à cause d’un déséquilibre de la flore microbienne cutanée. Cette bactérie possède des enzymes qui dégradent le sébum mais qui en contrepartie produisent des composants irritants et comédogènes.

La troisième acné et la plus courante à l’adolescence est l’acné rétentionnelle et inflammatoire. Elle reprend les caractéristiques des acnés précédentes c’est-à-dire la présence de points noirs, de points blancs et de lésions inflammatoires. Elle touche davantage de zones du corps comme le visage, le thorax et le dos.

Il est important de préciser que l’acné peut avoir chez certaines personnes des conséquences psychologiques fortes comme un problème de confiance en soi et d’acceptation de son image. Il peut être utile d’en parler avec un médecin et/ ou avec ses proches.

Dans la suite de cet article, découvrez des conseils pour limiter l’apparition des boutons et pour se sentir mieux avec sa peau.

Les 4 composantes de l'acné

Source: Munro, C S. “Acne.” Journal of the Royal College of Physicians of London vol. 31,4 (1997): 360-3.

Moosa, Aminath Shiwaza et al. “Primary care approach to managing acne.” Singapore medical journal vol. 62,11 (2021): 568-573. doi:10.11622/smedj.2021225

Partager cette publication

Découvrir nos produits