Il existe 3 types d’UV : les UVA, les UVB et les UVC.  

Les UVA pénètrent les différentes couches de la peau et provoquent des dégâts (vieillissement cutané, photosensibilité et cancer de la peau) s’ils ne sont pas arrêtés par la couche extérieure cutanée. Ils traversent également les nuages et les vitres non traités (exposition passive).

Les UVB sont arrêtés à 70% par la couche extérieure de la peau et sont moins pénétrants que les UVA. Ils permettent de synthétiser la vitamine D nécessaire pour le métabolisme osseux et le bon fonctionnement du système immunitaire. 

Les UVA et UVB traversent l’atmosphère terrestre et représentent 5% du rayonnement reçu. Sur ces 5 %, 98% sont des UVA et 2% des UVB. 

Les UVC sont entièrement arrêtés par la couche d’ozone et n’atteignent pas la surface de la Terre. 

Cependant, il ne faut pas oublier les effets néfastes du soleil, quel que soit votre type de peau : coups de soleil, réactions allergiques, vieillissement prématuré de la peau, voire des cancers dans les cas les plus graves… 

C’est pourquoi, il est fortement recommandé d’appliquer une protection solaire et de préparer sa peau au soleil avant toute exposition. Ces actions, vous aideront à limiter les pénétrations des UVA et UVB et à préserver votre capital santé peau afin d’arborer un joli teint hâlé. 

Comme représenté sur l’image ci-dessous, les quantités d’UVs reçus peuvent être accentuées par des surfaces qui reflètent ces rayons. En fonction des paysages et des surfaces de réflexion il faut alors penser à ajuster les protections et dans tous les cas mettre une protection solaire (crèmes solaires à haute protection et/ou préparateurs solaires). L’indice UV est aussi un bon moyen de se renseigner sur le niveau de protections nécessaires.

Partager cette publication

Produits connexes