Le premier réflexe est de vouloir percer les points noirs, les comédons et les boutons mais nous vous le déconseillons car cela risque d’aggraver le problème et d’entrainer par la suite l’apparition de cicatrices.

La première étape pour limiter les imperfections est de nettoyer son visage matin et soir avec un gel nettoyant doux adapté pour éliminer toutes les impuretés susceptibles  d’obstruer les pores. Préférez un produit doux qui préserve la barrière cutanée et complémentaire des traitement anti-acnéiques prescrits par un dermatologue. N’hésitez pas à demander conseil  lors de votre consultation médicale.

Attention, un gel nettoyant non adapté peut se révéler trop « décapant » et produira l’effet inverse : favoriser la croissance de Cutibacterium acnes et augmenter la sécrétion de sébum en réaction à l’assèchement de la peau et par conséquence favoriser l’apparition de boutons inflammatoires.

La deuxième étape est d’hydrater sa peau car quelle que soit le type de peau, l’hydratation reste primordiale dans la routine soin.

Pour une peau grasse ou à tendance acnéique, préférer des textures légères adaptées contenant des actifs matifiants pour limiter l’aspect brillants et des actifs astringents pour resserrer les pores (sans les boucher) tout en régulant la sécrétion de sébum.

Certains traitements anti acnéiques peuvent provoquer une sécheresse sévère de la peau, il sera donc nécessaire d’utiliser une crème hydratante spécifique pour retrouver rapidement un confort cutané.

Dans tous les cas, une bonne hydratation sera bénéfique pour votre peau, c’est un indispensable de la routine anti-acné!

Source : Heng, Anna Hwee Sing, and Fook Tim Chew. “Systematic review of the epidemiology of acne vulgaris.” Scientific reports vol. 10,1 5754. 1 Apr. 2020, doi:10.1038/s41598-020-62715-3

Partager cette publication

Découvrir nos produits